Lexique

Bienvenue sur le lexique du site de l'Annuaire Dentaire

 

L'Art dentaire se complexifie chaque jour un peu plus. Ce lexique a pour but de faire le point sur certains termes ou techniques.

Lexique

 

Chirurgie dentaire

Qu'appelle-t-on Chirurgie Dentaire ?

Le chirurgien-dentiste,  est un professionnel de la santé (Chirurgie Dentaire) habilité à pratiquer l'art dentaire (ou médecine dentaire). Il est très souvent appelé « dentiste », par convenance. Titulaire d'un diplôme de docteur en chirurgie-dentaire, il soigne les pathologies acquises et congénitales de la bouche, des dents, des gencives, des maxillaires et des tissus attenants.

Pour trouver un Chirurgien-Dentiste, cliquez sur ce lien

Où se pratique la Chirurgie Dentaire ?

Bien que l'essentiel des chirurgiens-dentistes aient une activité libérale, ils peuvent exercer à l'hôpital, dans des services d'odontologie ou de stomatologie, en clinique privée, notamment pour pratiquer des opérations plus lourdes de Chirurgie Dentaire qu'une structure telle qu'un cabinet libéral peut difficilement accueillir. Une part non négligeable de chirurgiens-dentistes sont également salariés, soit au sein d'un cabinet libéral, soit au sein d'une structure (mutuelle, sécurité sociale, et bien sûr hôpitaux).

Différents types de soins en Chirurgie Dentaire

La plupart des soins et opérations réalisés en Chirurgie Dentaire sont effectués sous anesthésie locale mais une part importante de ceux-ci est réalisée sous anesthésie générale. Les patients anxieux, lors d'un acte de Chirurgie Dentaire,  peuvent se voir prescrire des anxiolytiques, recevoir une sédation consciente par un gaz sédatif qui peut éviter l'anesthésie générale.

Endodontie

Endodontie, une spécialité mal connue

L'endodontie est la spécialité de l’art dentaire qui traite de l'intérieur de la dent. Elle consiste dans la prévention, le diagnostic, et le traitement des maladies de la pulpe dentaire, et des infections péri-apicales (dans l'os autour des racines).

Le dentiste réalise le traitement endodontique d'une dent lorsque celle-ci ne peut plus être gardée vivante.

Quelle sont les techniques de l’endodontie ?

L’endodontie est souvent restreinte à un problème de mise en forme et d’obturation canalaire consistant à éliminer ce qui reste de tissus vivants infectés à l'intérieur de la dent (pulpe dentaire) à bien nettoyer l'intérieur de cette dent  par grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires et par une désinfection chimique efficace, et enfin à réaliser l'obturation canalaire avec un ciment spécial.

Quel est l’avenir de l’endodontie ?

Néanmoins, l’endodontie est beaucoup plus vaste et son évolution est permanente. Si depuis une quinzaine d’années les progrès technologiques ont permis de faire évoluer l’instrumentation (limes rotatives, localisateur d’apex, dispositifs optiques, radiographie numérique, etc.) une nouvelle ère plus biologique a démarré et représentera probablement l’endodontie de demain.

Voir tous nos produits Endodontie

Orthodontie

Principe de l’Orthodontie

Il s’agit d’appliquer une force importante et de manière continue pendant une longue durée sur les dents pour leur permettre de se déplacer, grâce à une apposition et une résorption constante de l'os alvéolaire entourant les racines.

Les objectifs de l’Orthodontie

L’Orthodontie permet ainsi l'optimisation esthétique et fonctionnelle des arcades dentaires et la correction des malocclusions. Elle permet ainsi de favoriser l'esthétique mais aussi les fonctions que sont la mastication, la phonation, la respiration, la déglutition et la croissance. L’Orthodontie intervient aussi en matière d’hygiène Bucco-dentaire car des dents bien alignées sont plus faciles à nettoyer, ce qui constitue une forme de prévention contre les caries et la parodontose.

Les techniques de l’Orthodontie

L’Orthodontie utilise principalement pour corriger la position des dents, des appareils fixes encore appelés « multi-attaches » qui sont collés sur les dents pendant toute la durée du traitement. Ces appareils font appel aux propriétés élastiques et à mémoire de forme de nouveaux alliages issus notamment de la recherche spatiale. L'Orthodontie nécessite parfois un appareillage ancré à l'extérieur de la bouche (force extra-orale). Des tractions inter-maxillaires à but orthopédique peuvent être judicieusement associées à des multi-attaches.

Ces appareillages multi-attaches  utilisés en Orthodontie, sont traditionnellement en acier et fixés sur la face externe (vestibulaire) de la dent. Cependant ils évoluent pour devenir de plus en plus discrets.  Ils en existent aujourd'hui en céramique, de la couleur de la dent qui peuvent être collés sur la face interne de la dent (Orthodontie linguale) pour devenir totalement invisible.

Voir tous nos produits Orthodontie

Orthopédie Dento-Faciale (ODF)

L'Orthopédie Dento-Faciale (ODF) est réservée à la correction des bases osseuses avec un impact sur l'esthétique faciale. L'Orthopédie Dento-Faciale (ODF) est d'autant plus efficace qu'elle est effectuée jeune.

L'Orthopédie Dento-Faciale (ODF) connaît néanmoins des limites. Les appareils doivent être compris et acceptés, ce qui peut s'avérer impossible chez les très jeunes patients (avant 6 ans).

Une gamme étendue d’appareils en Orthopédie Dento-Faciales (ODF).

Certains appareils d’Orthopédie Dento-Faciale (ODF) sont fonctionnels et mobiles car ils font appel aux fonctions (mastication, déglutition respiration). C'est par exemple le cas des plaques à pistes de Planas, ou des bumpers en orthopédie posturale. Ces appareils sont indolores et agissent sans effet secondaire nocif connu.

D'autres appareils en Orthopédie Dento-Faciale (ODF) sont dynamiques (bielles par exemple) car ils permettent les mouvements de la mâchoire inférieure, alors que d'autres sont statiques (monoblocs, masque facial).

Les techniques complémentaires en Orthopédie Dento-Faciale (ODF)

Il existe des techniques d’Orthopédie Dento-faciale (ODF) qui ne font appel qu'à la rééducation : par exemple correction de la position de la langue par orthophonie, correction de la respiration buccale pour rétablir une ventilation nasale, correction de craquements de la mâchoire ou ATM par de la kinésithérapie spécifique.

Orthopédie Dento-Faciale (ODF) ou Orthodontie

Orthopédie Dento-Faciale (ODF) ou Orthodontie : savoir choisir

Aucun appareil ou technique ne permet de corriger tous les problèmes. C’est pourquoi l’Orthodontie Dento-Faciale (ODF) et l’Orthodontie proposent des traitements complémentaires pour corriger les mauvaises positions des mâchoires et des dents afin d'optimiser l'occlusion (engrènement dentaire), ainsi que le développement des bases osseuses dans un but fonctionnel et esthétique.

Le domaine d’intervention de l’Orthopédie Dento-Faciale (ODF)

L'Orthopédie Dento-Faciale ou ODF est la correction de la croissance de la face. Elle n'est possible que chez des personnes en croissance, donc des enfants, elle est donc impossible chez les adultes. Pour ces derniers, seule la chirurgie, appelée chirurgie maxillo-faciale, peut corriger des absences de symétrie du visage ou des profils très décalés.

L’Orthodontie pour l’alignement des dents

Si l'orthopédie agit sur la croissance des bases osseuses et donc de la face, l'orthodontie, elle, n'a une action que sur les dents qu'elle déplace. L'Orthopédie Dento-Faciale est donc réservée à la correction des bases osseuses avec un impact sur l'esthétique faciale, tandis que l'orthodontie est limitée à la finition pour aligner les dents avec un impact qui se limite au sourire.

Parodontie

La Parodontie ou le traitement de la gencive malade

La parodontie est une discipline dentaire qui vise à diagnostiquer et traiter les gingivites et les parodontites, ainsi que leurs séquelles.

Premier domaine d’intervention de la parodontie, la gingivite

La gingivite est le premier domaine d’intervention de la parodontie. Il s’agit d’une infection et inflammation des gencives au stade débutant. Dans un premier temps, elle peut être traitée simplement par des soins d'hygiène rigoureux et réguliers à la maison. Ensuite un traitement de parodontie intégrera un nettoyage dentaire par détartrage effectué par un chirurgien dentiste  tous les six mois.

Domaine de prédilection de la parodontie, le traitement de la parodontite

La parodontite, une infection plus avancée des gencives et elle nécessite des traitements de parodontie plus poussés. Elle se manifeste non seulement par des saignements des gencives, mais aussi par des dents qui bougent légèrement ou sévèrement, une mauvaise haleine, et des poches parodontales (espace profond entre une dent et la gencive).

Le spécialiste en parodontie intervient de plusieurs manières pour traiter une parodondite :

- Le curetage et surfaçage vise à enlever tout le tartre se trouvant au-dessus et au-dessous de la gencive.
- La parodontie douce est une technique similaire au curetage, mais nécessitant avant une période de désinfection des gencives grâce à des antibiotiques en crème et/ou en rince-bouche
- Le curetage ouvert est un acte chirurgical nécessitant l'ouverture de la gencive avant de la cureter, puis la fermeture de celle-ci à l'aide de points de suture et de pansements.
- La greffe osseuse requiert l'utilisation de fragments d'os soit du patient même, d'un donneur, ou de l'os synthétique pour remplacer l'os détruit par la maladie parodontale.
- La greffe de gencive renforce une gencive mince. La plupart du temps la gencive greffée est relevée de la gencive du palais.

Voir tous nos produits Parodontologie

Chirurgie implantaire

En quoi consiste la chirurgie implantaire ?

La pose d'implants dentaires dans une bouche plus ou moins édentée a pour finalité de réaliser la prothèse dentaire qui permettra au patient de retrouver aussi bien la fonction que l'esthétique.
Il est donc nécessaire préalablement à tout acte de chirurgie implantaire de bien définir avec le patient le type de prothèse qui sera posée ultérieurement.
Concernant la pose elle-même de l’implant, elle suit toujours le même protocole de chirurgie implantaire : il consiste en premier lieu de réaliser un forage au niveau de l'os pour permettre ensuite le vissage de l'implant dentaire et sa fusion avec le tissu osseux environnant.

Quelles sont les différentes techniques de chirurgie implantaire ?

Extraction d’une dent et pose immédiate d’un implant dentaire en remplacement.
Pour cette technique de chirurgie implantaire, les préalables suivants sont requis :
- l'implant doit pouvoir être parfaitement bloqué et ne pas bouger dès qu’il est posé
- l’implant dentaire doit être plus long et son diamètre plus large que la racine que l'on s'apprête à extraire.
- aucune infection ne doit être présente sur le site

Mise en place d'un implant dentaire en 1 temps opératoire

Cette technique de chirurgie implantaire en un temps opératoire consiste à faire émerger l’implant de la gencive comme une dent naturelle dès sa pose. Les avantages de cette technique de chirurgie dentaire sont nombreux : une seule opération nécessaire, possibilité de poser immédiatement une prothèse transitoire, cicatrisation simultanée de la gencive et de l’os et sur une durée plus courte.

Mise en place d'un implant dentaire en 2 temps

Le premier acte opératoire de cette technique de chirurgie implantaire consiste à forer et à poser un implant, et enfin à suturer la gencive car l’implant est dit « enfoui ». Deuxième temps opératoire, pratiqué 3 à 6 mois après le premier, consiste à mettre en contact l'implant dentaire jusque-là enfoui, avec le milieu buccale. Une vis transgingivale de cicatrisation va être posée au ras de la gencive et  permettre  à celle-ci de cicatriser comme si  l'on avait une racine naturelle à ce niveau. La prothèse définitive est posée environ un mois après, une fois la gencive cicatrisée.

Stomatologie

Stomatologie, discipline de la science médicale

La stomatologie et plus généralement la chirurgie maxillo-faciale font   partie de la chirurgie qui traite les maladies des mâchoires (les maxillaires), du visage (la face) de la bouche (en grec "stomatos" signifie "la bouche") et des dents.

Les domaines d’intervention de la stomatologie

Les praticiens de la stomatologie sont appelés stomatologues ou stomatologistes et ils sont titulaires d’un diplôme de docteur en médecine. Les stomatologues sont des chirurgiens spécialisés dans la chirurgie buccale, l'implantologie, la chirurgie pré-implantaire, la dermatologie buccale. La stomatologie est une des branches de la chirurgie maxillo-faciale (CMF).

Les dernières évolutions de la stomatologie et de la chirurgie orale

La chirurgie maxillo-faciale est une spécialité issue de la stomatologie (pathologie de la cavité buccale) qui s'est développée au départ pour réparer les traumatismes faciaux des soldats de la seconde guerre mondiale. Elle s’occupe maintenant de tout type de traumatologie faciale, mais également des cancers de la cavité buccale, des tumeurs cutanées faciales et des malformations cranio-faciale.

La création récente de la spécialité qualifiée en chirurgie orale permet dorénavant aux chirurgiens-dentistes qui l’acquièrent à l’issue d’un internat diplômant ou bien grâce à leur expérience et savoir-faire validés par une commission de qualification, de se rapprocher des domaines couverts par la stomatologie.